Loader Roomlala
job d'été et interim : se loger facilement avec le bail mobilité

Job d'été et intérim : se loger facilement avec le bail mobilité

Côté locataires | Location meublée | 01/07/18

L’été est souvent l’occasion pour les étudiants en mal de budget de travailler pendant deux ou trois mois. A cet effet, les jobs d’été et l’interim sont également une façon de s’installer dans une autre ville pour profiter des offres saisonnières. Puisque travailler loin de chez soi implique de se loger, découvrez comment trouver facilement une location de courte durée pour travailler l’été.

Job d’été et interim : les difficultés pour se loger

Si 80% des jeunes éprouvent des difficultés à se loger en règle générale, se loger durant l’été est encore plus délicat quand on sait que la plupart des logements sont prisés pour des location de vacances. Travailler l’été suppose d’une part de trouver un job d’été ou un contrat d’interim à la période où la demande est la plus forte mais aussi de trouver une location de courte durée quand les prix sont les plus chers. Certains vont donc privilégier les villes dans lesquelles des membres de leur famille pourront les accueillir. Tous les jeunes étudiants ou jeunes actifs n’ont pas cette chance et c’est pourquoi d’autres solutions existent, à commencer par le bail de la mobilité.

La solution pour se loger : le bail mobilité

Le bail mobilité est la solution la plus adaptée aux jeunes alternants, étudiants et stagiaires qui recherchent une location de courte durée. Pensé sur les mêmes bases que le contrat de location meublée, le bail mobilité offre une durée modulable d’un mois à dix mois. Grâce à ce contrat, les locataires n’ont pas besoin de déposer une caution et peuvent bénéficier du dispositif VISALE (Visa pour le logement et l’emploi). Cette garantie couvre tous les locataires quels qu'ils soient et qu’importe la durée de leur contrat. Ainsi les propriétaires n’ont plus à craindre le risque de loyers impayés ou les potentielles dégradations qui auraient pu survenir pendant la durée de la location. Pour pouvoir bénéficier de la garantie VISALE, il faut toutefois pouvoir justifier d’un statut étudiant ou être en CDD ou en interim. Le bail mobilité correspond donc en tous points à la situation d’un jeune étudiant à la recherche d’un job d’été ou d’une mission d’interim le temps de quelques mois.

Les types de logements pour un job d’été ou une mission d’interim

Nombre de contrats saisonniers incluent un logement. C’est le cas des contrats saisonniers dans le domaine agricole à l’instar des postes en récolte, en vente ou en conduite d’engins. Les jobs d’été en village vacances sont aussi le moyen de travailler avec un logement inclus tout en profitant du cadre de vacances pendant ses jours de repos. Pour ceux qui n’auraient pas cette chance, la colocation avec d’autres saisonniers ou les résidences d’habitat jeunes peuvent être des solutions. La chambre chez l’habitant ou le camping sont également des pistes à envisager. Vivre chez l’habitant présente l’avantage d’être une solution économique tout en étant un moyen de sociabilisation rapide, surtout si vous arrivez dans une ville que vous ne connaissez pas. Vous pouvez également signer un contrat mobilité dans une location de courte durée classique tout en restant vigilants sur les prix parfois plus chers l’été.

déménager, conseil, bon plans

Des conseils pour un déménagement en toute tranquillité

Côté locataires | Location meublée | 30/11/-1

La période des déménagements approche ! Pour nos lecteurs concernés, voici quelques conseils pour déménager en toute tranquillité et sans stress. Le choix du déménageur Tout d'abord, le choix de votre déménageur est très important, car c'est à lui que vous allez confier vos affaires les plus personnelles. Choisissez-le en fonction de sa notoriété, des recommandations de votre entourage, ou renseignez-vous auprès de l'Association Française de Normalisation (AFNOR). Elle a pour but de certif...

état des lieux, conseils

Conseils pour établir votre état des lieux

Côté locataires | Location meublée | 30/11/-1

L'état des lieux doit être fait quel que soit le type de location, excepté pour la location meublée où il reste facultatif en début de bail. C'est en comparant l'état des lieux dressé à l'arrivée et au départ du locataire que le propriétaire pourra demander réparation des détériorations causées par le locataire. Le montant de ces réparations peut être retenu sur la caution. Pour éviter toute mauvaise surprise, Roomlala vous donne quelques conseils pour réussir votre état des lieux. Qu'est ce ...